La raffinerie de pétrole « Moloskovitsy » est située à 100 kilomètres de Saint-Pétersbourg, la deuxième plus grande ville de Russie.

L’usine de raffinage dispose d’un accès ferroviaire direct aux:

  • port maritime international d’Ust-Luga (60 km)
  • port maritime de Saint-Pétersbourg, Russie (100 km)
  • frontière avec l’Estonie (50 km).

Le port d’Ust-Luga, le plus grand port russe de la Baltique, est la principale direction d’exportation de la raffinerie de pétrole « Moloskovitsy ».  De nombreux pays de l’UE sont accessibles depuis le port comme: La Finlande, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, l’Allemagne, la Suède, la Norvège, la France et l’Angleterre.

Le raffinage du pétrole

Le processus de raffinage se poursuit 24 heures sur 24.  Les wagons-citernes avec le pétrole transportent ce dernier à la raffinerie par le chemin de fer. La raffinerie dispose de 5 voies d’évitement pour stocker le pétrole et les matières premières. La raffinerie peut stocker une réserve mensuelle de pétrole sur son territoire.

Suite au traitement du pétrole brut, l’usine obtient des produits finis :  le pétrole (14 %), le diesel (45 %), le carburant résiduel (33,5 %) et le gaz (4,5 %). Les produits pétroliers finis sont distribués dans des réservoirs de stockage et d’expédition.

La modernisation de la raffinerie se fera en deux étapes :

La première étape. Le début de la production

oil.vision investira 2 500 000 000 ¥ [22 448 700 $] dans le lancement de la production. Ce montant est basé sur le calcul de la capacité de production actuelle nécessaire à l’exploitation ininterrompue de l’usine pendant les six premiers mois:

  • le coût du lancement ;
  • les fonds salariaux ;
  • la location des conteneurs de transport et d’expédition.

La deuxième étape. La modernisation

oil.vision investira 20 000 000 000 000 ¥[180 000 000 000 $] dans l’augmentation de la capacité de raffinage par l’achat d’équipements supplémentaires. Dans le cadre du projet de modernisation, tous les secteurs de la raffinerie seront agrandis et mis à jour :

  • Chargement et déchargement La capacité de la station de chargement des camions-citernes existante sera multipliée par 1,5.  De plus, une autre station avec une capacité accrue sera construite. La capacité totale de débit triplera.
  • Le Stockage. Le parc de stockage sera agrandi plus de 10 fois. Après avoir augmenté le nombre de citernes destinées à la distillation des matières premières et au stockage des produits finis, le volume maximum des réserves de la raffinerie passera de 2 500 tonnes à 33 000 tonnes.
  • Le raffinage La raffinerie dispose d’une usine de traitement du pétrole H-300 d’une capacité de 300 tonnes par jour. Il est prévu de construire 6 usines d’une capacité de 600 tonnes par jour chacune, ce qui permettra d’assurer un volume de traitement de plus de 110 000 tonnes de pétrole par mois.
  • L’équipement supplémentaire Afin de maintenir la capacité de production de la raffinerie, le nombre de réservoirs tampons sera augmenté aussi que seront installés des générateurs diesel, des chaudières et des stations de pompage supplémentaires. Ils compenseront la haute pression dans la raffinerie.

L’avenir de la raffinerie

Le plan de développement de la raffinerie de pétrole « Moloskovitsy » prévoit une extension complète. Le lancement progressif de nouveaux équipements augmentera la capitalisation de l’usine et sa capacité de production.  Selon des estimations préliminaires basées sur les caractéristiques techniques de l’équipement, la modernisation de l’usine augmentera sa rentabilité de 15 fois, à 350 000 000 000 ¥[3 000 000 000 $] par mois.